Breaking News

Quelques conseils pour vendre sa moto

Ce n’est pas tous les jours qu’on vend sa moto et lorsqu’on n’est pas professionnel, on ne connaît pas les rouages pour bien conclure cette affaire. Pour vous aider, nous allons vous exposer à travers ce dossier quelques points essentiels et conseils pour vendre votre moto.

Proposer un prix cohérent

Il faut vendre sa moto à la valeur de sa monture : il ne faudrait pas trop la surévaluer pour en tirer le maximum ou encore la sous-évaluer pour vendre plus vite. Pour afficher un prix cohérent, vous pouvez vous référer à la cote moto d’occasion. C’est sur cette dernière que la plupart des ventes entre particuliers se basent.

Redonner un coup de neuf à sa moto

Un acheteur peut négocier à la baisse le prix de vente que vous avez fixé s’il trouve des arguments sur l’état de votre moto. Pour éviter ceci, il est préférable de directement présenter une moto en bon état. Pour ceci, un coup de peinture ne suffira pas toujours. Pensez à changer les éléments dont l’usure serait importante. La plupart du temps, l’acheteur se concentre directement sur le train de pneus et les plaquettes de frein donc si ceux-ci ne sont plus en très bon état, remplacez-les.

Ne rien cacher à l’acheteur

Peu importe la situation, il ne faut rien cacher à votre potentiel acheteur. Qu’il s’agisse d’une peinture éraflée, d’une rouille sur la ligne d’échappement ou des petits éclats, l’acheteur devra être au courant avant de signer le contrat de vente. S’il découvre un vice caché après la conclusion de la vente, il peut encore se retourner contre vous, et ce, sur une période de deux ans. L’acheteur peut demander à ce que vous lui remboursez et au pire des cas, il peut intenter une action en justice. Dans les deux cas, vous ne serez pas dans une situation très confortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *