Vous avez été résilié par votre assureur suite à trop de sinistres, une prime d’assurance impayée ou une aggravation du risque ? Vous avez un taux de malus élevé ? Dans ce cas, vous faites partie des profils à risque qui font fuir les assureurs. Mais rassurez-vous, il existe d’autres alternatives pour être assuré si vous avez été résilié ou malussé.

Qu’est-ce qui cause une résiliation de l’assurance par l’assureur ?

Il y a plusieurs motifs qui justifient la résiliation de l’assurance par l’assureur :
• Une aggravation des risques
Un contrat d’assurance auto repose sur les risques que l’automobile et son conducteur présentent. Il arrive que le risque augmente et l’assureur est dans l’obligation d’augmenter la prime d’assurance. Si l’assuré refuse, le contrat est résilié.
• Non-paiement de la prime d’assurance
Le paiement de la prime d’assurance se fait au plus tard 10 jours après son échéance. Si ce délai n’est pas respecté, l’assureur envoie une lettre de mise en demeure de payer à l’assuré. Le contrat est immédiatement suspendu 30 jours après l’envoi de la lettre. Si l’assuré ne paie pas la prime d’assurance pendant ce délai, l’assureur se voit de résilier l’assurance 10 jours après ces 30 jours de suspension. Soit 40 jours après l’échéance non payée.
• Sinistre
Il peut y avoir une résiliation du contrat d’assurance auto après un sinistre si le conducteur a été en état d’ivresse ou a pris une drogue. La résiliation a également lieu si i y a eu une infraction du code de la route menant à une décision de suspension ou d’annulation du permis.
• Autres motifs
La résiliation de l’assurance par l’assureur peut être suite à un redressement judiciaire de l’assureur ou de l’assuré. Il y a également les motifs de résiliation de l’assurance auto par l’assuré.

Qu’est-ce qui cause un malus auto ?

À l’opposé du bonus auto, le malus d’assurance auto est un système qui pénalise les mauvais conducteurs qui ont beaucoup de sinistres. Leur prime d’assurance auto se voit majorée. Le malus maximum est de 3.50, équivalent à une majoration de 400% de la prime d’assurance. Néanmoins, le malus disparaît au bout de 2 ans sans sinistre.
Toutefois, tous les sinistres n’engendrent pas un malus. Cela concerne uniquement les sinistres, où l’assuré est totalement ou partiellement responsable, tel que les délits de fuite, accident en état d’ivresse, carambolage, chocs, etc. Ainsi, il n’y a pas de malus en cas de vol de l’auto, incendie, catastrophe naturelle, acte de vandalisme, accident de stationnement, ou bris de glace.

Trouver une assurance auto quand on est résilié ou malussé

Si vous êtes résilié ou malussé, votre profil est identifié comme profil à risque par toutes les compagnies d’assurance. Ces dernières seront réticentes pour vous couvrir. Mais heureusement, il existe sur internet des compagnies d’assurance spécialisées qui se consacrent à l’assurance auto pour résilié.
Ces compagnies d’assurance en ligne étudient les risques que représente chaque profil et leur offrent des contrats d’assurance sur mesure selon leur cas. Ainsi les primes d’assurance ne sont pas les mêmes pour tout le monde, et elles sont généralement plus élevées que les tarifs classiques.
Il est toujours plus judicieux de comparer les offres des compagnies spécialisées avant de se lancer. Si aucune de ces offres ne vous intéresse, vous pouvez vous adresser au Bureau Central de Tarification, ou BCT qui forcera une assurance auto à vous prendre en charge pendant un an. Vous devez saisir le BCT au plus tard 15 jours après la réception du 2e refus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *